Jean-Luc Cornette nous avoue bien de sa passion Afin de Mickey et Pat Hibulaire…

Jean-Luc Cornette nous avoue bien de sa passion Afin de Mickey et Pat Hibulaire…

Notre label Glenat/Disney s’enrichit d’un quinzieme titre au charme vintage ! Si « Mickey et les mille Pat » respecte l’univers cree via Disney, les auteurs (Jean-Luc Cornette et Thierry Martin) y introduisent une bonne dose d’espieglerie et de rebondissements amusants. Jean-Luc Cornette, le scenariste de une telle fable medievale truculente a bien voulu nous en reveler certains secrets de fabrication.

Depuis 2016, les editions Glenat demandent a des auteurs contemporains reconnus de s’approprier et de revivifier l’univers des personnages crees par Disney.

Lewis Trondheim, Cosey, Tebo ou Regis Loisel ont ainsi ecrit et dessine des histoires originales avec concernant personnage principal Mickey, Minnie ou Donald, cela a modernise des aventures des heros de limite votre siecle maintenant bien en respectant les codes intangibles de la firme etats-unienne. Nous vous avons deja entretenus de multiples fois sur BDzoom de grandes reussites de votre initiative pour « Minnie Mouse T1 : Le Secret de tante Miranda » de Cosey, « Notre Jeunesse de Mickey » de Tebo ou « Mickey et l’Ocean perdu » de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni, avec exemples.

« Mickey et les 1000 Pat » : pages de garde.

Mais comment devient-on un auteur de ce label ? Doit-on proposer un projet ou est-ce reserve a certains auteurs qui se cooptent ? Peut-on renouveler l’univers codifie des heros de Disney ? Quelles paraissent les limites imposees a cet exercice de look ? Pour pouvoir integrer votre prestigieuse firme, doit-on etre un vieil amoureux transi de « Notre Belle au bois dormant » ainsi que «Blanche-Neige » ? Jean-Luc Cornette, le scenariste de « Mickey et les mille Pat » a bien voulu repondre a ces questions et a quelques autres, nous le remercions vivement d’avoir pris le temps d’y satisfaire.

BDzoom – Bonjour Jean-Luc, peux-tu nous reveler ton rapport a l’?uvre de Disney ? Quels etaient tes heros favoris ?

Jean-Luc Cornette et un orignal.

Jean-Luc Cornette – Ma culture Disney est principalement liee aux dessins animes. Mon premier film decouvert au cinema etait « Robin des Bois ». L’integralite des dimanches, je regardais « L’Ami public numero 1 » presente par Pierre Tchernia (que je prenais pour Walt Disney lui-meme, lorsque j’etais bien petit). Je lisais le magazine Spirou et parfois Tintin.

Le Journal de Mickey, ainsi que Pif gadget, etait moins diffuse en Belgique. Jusqu’a « Bernard et Bianca », j’ai adore l’ensemble des dessins animes, longs et courts. Je ne pense gui?re avoir des heros favoris. J’etais captive et enchante via nos ambiances, les aventures et par l’ensemble de ces animaux mignons et intelligents.

BDzoom – Peux-tu nous resumer l’intrigue de « Mickey et les 1000 Pat » ?

Jean-Luc Cornette – C’est une aventure medievale. Par un concours de circonstances malencontreuses, Pat Hibulaire se voit multiplie. Un mechant, c’est deja mechant. Alors mille mechants, c’est tres mechant. Mais Pat Hibulaire seul, ou en nombre, est plus bete que vraiment mechant. Alors qu’un terrible dragon menace la ville, Mickey et Minnie vont tout mettre en ?uvre pour retablir la serenite dans ce petit monde poetique Women’s Choice pour rencontres.

BDzoom – Avec le dessinateur Thierry Martin, comment avez-vous ete choisi par nos editions Glenat ? Faut-il deposer une candidature Afin de rediger pour le label Disney ?

Jean-Luc Cornette – C’est votre qu’on pourrait appeler une candidature spontanee. On voit six ans, lors d’un sejour en Guyane avec Nicolas Keramidas, ce soir nous a confie, a Thierry Martin et a moi, qu’il travaillait dans un episode de Mickey avec Lewis Trondheim. Il nous a explique le nouveau concept lance via des editions Glenat : demander a des auteurs actuels de realiser des albums de Mickey en gardant un propre ton. On a ainsi appris que Regis Loisel, Cosey et Tebo preparaient egalement leur « Mickey ».

De retour chez lui, Thierry s’est mis a dessiner souvent des petits croquis de Mickey qu’il postait i  propos des reseaux sociaux. Entre-temps, les premiers albums paraissent sortis chez Glenat et de nombreux ses amis pensaient qu’il en preparait un, alors que non. Je l’ai appele et je lui ai dit : « Bon, je vois que ca te titille. Je connais l’editeur chez Glenat. Faisons un projet et proposons-lui. »

« Mickey et les 1000 Pat » page 8.

BDzoom – As-tu ete libre du choix de ton sujet ? Disposes-tu d’un reservoir d’idees de scenarios avec tel personnages les heros disneyens ?

Jean-Luc Cornette – A i§a, seul Mickey pouvait etre le personnage principal des albums. Depuis, Minnie et Donald se seront rajoutes. On ne nous a rien reclame, decouvert qu’on n’etait jamais attendu. Thierry et moi, qui aimons beaucoup l’univers de « Johan et Pirlouit » de Peyo, avons choisi d’envoyer Mickey et ses amis dans un univers medieval qui melange l’aventure et l’humour.

BDzoom – Tu es aussi dessinateur, comment avez-vous travaille avec Thierry Martin ? Y-a-t-il eu des demandes de revision de certaines planches par l’editeur ou des ayants-droits etats-uniens ?

Jean-Luc Cornette – Lorsque j’suis scenariste, je ne dessine que dalle. Je rends un scenario ecrit tres detaille. Thierry a nombre participe a l’elaboration du recit en apportant de nombreuses pensees.

On a beaucoup parle avant que je ne redige chaque chapitre. Cela n’y a aucun requi?tes precises i  l’origine. Il va falloir seulement respecter l’univers. Aucun violence ou de sexe. Rien que du normal concernant du « Mickey ».

Cependant, chaque etape (scenario, decoupage, crayonne, encrage) devra etre approuve par la compagnie Disney. C’est le boulot de Disney Italie (et non USA) qui centralise tout et cela se fait en Europe. Et i§a te prend quelquefois de long mois.

« Mickey et les 1000 Pat » pages 12-13.

BDzoom – As-tu invente le sorcier celibataire Clodomir ou preexistait-il au monde de Mickey ?

Jean-Luc Cornette – Oui, nous l’avons invente. Le nom de Clodomir est venu a la fin, d’ailleurs.

BDzoom – Un des rares mechants de l’univers de Mickey, Pat Hibulaire, a un role important dans « Mickey et les 1000 Pat », que penses-tu du personnage ? Est-il vraiment mechant ?

Jean-Luc Cornette – Oui, il a vraiment votre mauvais fond, mais tel je le disais precedemment, c’est encore plus bete que mechant. Son physique est extraordinaire. Il fait peur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll to top