Un blog de rencontre se met aux experiences sociologiques sur ses utilisateurs

Un blog de rencontre se met aux experiences sociologiques sur ses utilisateurs

INTERNET – L’amour n’est jamais aveugle.

Si l’on s’en doutait deja 1 petit minimum, OkCupid, la page de rencontre americain (equivalent de Meetic), le demontre en chiffres, tableaux et pourcentages. Le reseau social cense aider ses abonnes a trouver l’ame s?ur semble s’i?tre Effectivement prete, tel Facebook, a des experiences sociologiques sur ses utilisateurs.

Christian Rudder, l’un des quatre co-createurs du website, a publie le 28 juillet un texte de blog detaillant les resultats de cette etude faite dans la plus grande discretion. H experiences diverses ont ete realisees, examinant pour deux d’entres elles l’importance des photos de profil. Notre 15 janvier 2013, les createurs de OkCupid decidaient de cacher chacune des photos des abonnes pendant quelques heures. Dans le graphique ci-dessous, on va pouvoir observer le nombre de conversations engagees lors de votre jour specifique, compare a 1 autre jeudi avec photos.

Mes analystes ont remarque diverses changements dans le comportement des utilisateurs. Les gens concernees ont repondu a un premier message 44% moins rarement qu’un jour avec photos, des conversations seront devenues plus personnelles et poussees, ainsi, les numeros de telephones s’echangeaient plus de suite. Aucune photos, environ bon ? Eh bien non. “Non gui?re que l’apparence n’etait gui?re importante pour nos utilisateurs forcement connectes malgre l’absence de photos”, raconte Christian Rudder. “Quand l’on a remis les photos a 16h, 2 200 personnes etaient au milieu d’une conversation commencee sans connaitre l’apparence de l’interlocuteur. Ces conversations ont litteralement disparu. C’etait comme si on avait rallume les lumieres dans un bar a minuit.”

Dans une deuxieme experience, OkCupid a analyse le systeme de notation (les utilisateurs peuvent noter les profils sur le website). Cela semble s’i?tre avere que, avec ou sans l’article descriptif dont l’optique est d’indiquer ses passions, ses passe-temps et attentes, des notes seront significativement similaires. Conclusion: des utilisateurs ne regardent en realite que les photos et ce seront celles-ci qui determinent en grosse part leurs verdicts sur le profil. Inutile, donc, de rediger un poeme en alexandrin pour votre description personnelle.

Internautes, l’ensemble de cobayes ?

Ainsi que Facebook, OkCupid utilise donc ses utilisateurs comme des cobayes. Rudder assume et commence son article en ecrivant: “Nous avons remarque que les individus n’avaient pas apprecie que Facebook les utilise Afin de leur recherche. Mais devinez quoi tout un chacun: si vous utilisez internet, vous etes le cobaye de centaines de investigations experimentales, n’importe quand, dans n’importe quel site.”

S’il parait que Facebook ait respecte les conditions d’utilisation precisees au cours de l’inscription, l’autorite britannique de protection des informations a annonce debut juillet l’ouverture de la enquete Afin de determiner si le reseau social avait viole la loi en manipulant secretement 700.000 utilisateurs au cadre de sa demande scientifique sur la “contagion emotionnelle”.

OkCupid a egalement respecte ses propres conditions d’utilisation, parmi lesquelles on peut lire: “Nous pouvons utiliser les precisions collectees pour effectuer des recherches et observations sur votre interet et facon d’utiliser les services, services, contenus”. Cependant, OkCupid a momentanement delivre de fausses precisions a ses utilisateurs. Les individus concernees ont ete prevenues apres la fin quelques notions.

“Nous avons menti a toutes les utilisateurs, j’assume totalement cela”, declare Christian Rudder d’OkCupid. Il prone le aussi argument que la porte-parole de Facebook lorsqu’elle declarait: “Nous faisons des investigations Afin de ameliorer nos services (. ) et une grande partie consiste a comprendre De quelle fai§on les mecs repondent a divers contenus positifs ou negatifs”. “les individus viennent vers nous parce qu’ils veulent que le blog fonctionne”, ajoute Rudder. “Et nous voulons aussi que le site soit efficace”.

Les reactions face a cette revelation sont divisees. Plusieurs utilisateurs paraissent plutot enerves contre le website Afin de avoir commande ces libertes. L’un d’entre eux ecrit, sous le post de Rudder: “Ce n’est jamais parce que vous avez cache une close de consentement dans vos conditions d’utilisations que vous avez vraiment le consentement informe de les utilisateurs”. Un autre: “Donc a n’importe quel moment, le pourcentage de compatibilite que je vois – l’une des methodes que j’utilise pour trier nos profils – pourrait etre completement faux, fabrique, juste Afin de nos bienfaits de la experience sociologique. ” Encore un autre, plus radical: “Je ne suis pas d’accord, je supprime mon compte.”

D’autres separent clairement les agissements de Facebook et ceux d’OkCupid. Si OkCupid parai®t utiliser ces donnees Afin de ameliorer son site – verifier l’efficacite du pourcentage de compatibilite notamment – les utilisateurs de Facebook ne beneficieront en rien des resultats une recherche sur la contagion emotionnelle.

Facebook et OkCupid ne sont cependant jamais des seuls sites a choisir vos donnees sans autorisation explicites. Que votre soit Google, Amazon ou Netflix, ils utilisent l’ensemble de des algorithmes de recommandation, ainsi, analysent la moindre de vos recherches. D’apres un article du Wall Street Journal, sur 101 applications mobiles (en plus populaires), 56 transmettent le code d’identification de votre portable a des compagnies sans votre accord. Quelques sites de vente adapteraient aussi les tarifs proposes en fonction de votre location et de la proximite entre vous et un magasin concurrent.

Comme le rappelle Rue89, Gary T. Marx, professeur au MIT de Boston, ecrivait recemment: “L’ingenierie du controle social est une des caracteristiques principales de la societe moderne. […] Nos frontieres et environnements spatiaux, communicationnels, sociaux, culturels et psychologiques sont De surcroit qui plus est sujets a des strategies technologiques visant a influencer le comportement, que cela implique la conformite avec des regles, la securite, la consommation ou des attitudes.” Il ne vous reste plus qu’a remplir le formulaire propose avec Google dans le but de leur demander gentiment de vous oublier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll to top